La statue de la Quintinie veille toujours sur « son » potager (Photo Didier Plowy/Potager du roi) Ce potager a en effet été créé en 1683 au château de Versailles, près de la pièce d’eau des Suisses, pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de la Quintinie, alors « directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales ». « Nous avons un plan à dix ans, tant pour le renouvellement du bâti que pour les végétaux », ajoute Vincent Piveteau. Sur 9 hectares, les quelques 45 000 visiteurs par an se pressent pour découvrir la richesse du Potager du roi.. « Le jardin répond à ses deux critères initiaux : être un lieu de promenade et un lieu de production » confirme Antoine Jacobsohn, le directeur du potager. Le Potager du Roi est classé monument historique et jardin remarquable. Dans le cadre du projet de réhabilitation, la replantation s’envisage avec des variétés qui Si l'ENSP réside au Potager du roi depuis 1874, sous la Révolution française, l'école française de Seine et Oise y avait déjà pris résidence. Actuellement, il est assuré par neuf jardiniers, quelquefois aidés de quatre étudiants stagiaires et des étudiants du CFPPA de Saint-Germain-en-Laye. Le Potager du Roi doit en conserver une partie mais aussi en implanter de nouvelles. La statue de la Quintinie veille toujours sur « son » potager (Photo Didier Plowy/Potager du roi) Ce potager a en effet été créé en 1683 au château de Versailles, près de la pièce d’eau des Suisses, pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de la Quintinie, alors « directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales ». Certains arbres sont malades ou mourants et près de 60 % sont à remplacer. Les arbres eux-mêmes se voient implanter des puces ! Le Potager du Roi était destiné à alimenter la table du roi mais aussi tout son entourage, des personnages de la cour, des couvents, jusqu’aux pauvres », précise Chiara Santini, historienne, ingénieure de recherche à l’ENSP (École nationale supérieure du paysage) dont dépend le Potager. Le potager du roi est ouvert au public depuis 1991 (visite du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00, du premier week-end d'avril au dernier week-end d'octobre). Jean-Baptiste de la Quintinie fit du potager un exemple dans toute l’Europe par ses cultures et ses innovations techniques. Sur 9 hectares, les quelques 45 000 visiteurs par an se pressent pour découvrir la richesse du Potager du roi.. « Le jardin répond à ses deux critères initiaux : être un lieu de promenade et un lieu de production » confirme Antoine Jacobsohn, le directeur du potager. Depuis 1991, le Potager du Roi est ouvert aux publics curieux, passionnés et gourmands ! Le potager du Roi est le jardin potager crée en 1683 au Château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de la Quintiny alors directeur des jardins royaux.D'une superficie de neuf hectares, le potager et le parc Balbi sont classés aux monuments historiques. Appeler E-mail Site internet. Rien que pour le patrimoine bâti (murs, voûtes, serres, voirie, bâtiments, drainage…), le coût de restauration et de rénovation est évalué à 17 millions d’euros sur dix ans « dont 1,2 million est en cours d’engagement sur le bâtiment des Suisses et sur la façade du pavillon La Quintinie », ajoute Vincent Piveteau. Le 18 janvier 2020, le Monde publie une tribune[9] cosignée par plus de 80 intellectuels, universitaires, paysagistes, architectes du patrimoine, historiens de l'art des jardins, qui dénonce à son tour les positions qu'elle juge rétrogrades et erronées de l'association des Amis du Potager du Roi. Antoine Jacobsohn, directeur du Potager du Roi à Versailles et jardinier, nous parle des enjeux de conservation et de formation du jardin, classé au titre des monuments historiques depuis 1926. Devenu un jardin urbain, il … Jean-Baptiste de La Quintinie serait-il ravi ou inquiet de voir tant de personnes, au XXIe siècle, se préoccuper de son œuvre, le Potager du Roi ? Lorsque le flamboyant Fouquet tombe en disgrâce, l’équipe au complet passe au service du Roi. n°654 - Les technologies, avenir du jardinier ? Lorsque le flamboyant Fouquet tombe en disgrâce, l’équipe au complet passe au service du Roi. Le potager abrita successivement l'École centrale lors de la Révolution, l'Institut national agronomique en 1848, puis l'École nationale d'horticulture en 1873. Plus de 800 variétés de fruits et légumes ! Le roi lui-même s’offrait régulièrement des promenades dans son potager. Le Potager du roi, construit entre 1678 et 1683, est né de la volonté de Louis XIV. Conçu pour fournir la table de Louis XIV en fruits et légumes, le Potager du Roi à Versailles est depuis ses débuts un lieu d’expérimentation et de diffusion des connaissances. Directeur des jardins fruitiers et potagers des Maisons Royales, Jean-Baptiste de La Quintinie créait un nouveau jardin sur l’ancien potager de Louis XIII, à Versailles. Le potager du roi – Versailles. Devenu un jardin urbain, il s'étend sur 9 hectares. Placide Massey devient directeur du Potager du Roi en 1819. Carnet de bord du Potager du Roi - mardi 24 mars 2020 L'équipe de jardiniers est à l'oeuvre, afin d'assurer la continuité de l'entretien du Potager du Roi. Un jardin de formation. Le Potager du Roi, au-delà de préserver la nature, se donne pour mission de conserver les pratiques de taille à l’ancienne avec plus de 40 formes fruitières différentes. Les avis, hors ENSP, sont donc souvent critiques. « Dans les nouvelles variétés, lesquelles choisir pour préparer l’avenir sans perdre nos racines ? Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. Cela redonnera au potager un rôle d’expérimentation exceptionnel. Le Potager du roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles (les travaux s’échelonnèrent de 1678 à 1683) pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Potager du Roi Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Si l'ENSP réside au Potager du roi depuis 1874, sous la Révolution française, l'école française de Seine et Oise y avait déjà pris résidence. « Cent trente ans après les derniers grands travaux d’aménagement, le Potager du Roi est fragilisé, que ce soit au niveau des murs, des terrasses, des voûtes, du système de drainage et des serres », souligne Vincent Piveteau, le directeur de l’ENSP. Ses défenseurs sont nombreux. Hier, j’ai eu la chance de visiter le Potager du roi en compagnie de son directeur, Antoine Jacobsohn. 10, rue du Maréchal-Joffre. Les étudiants de l'ENSP perpétuent une longue tradition au Potager du roi. Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Versailles, lundi 6 novembre. Grâce au mécénat du World Monuments Fund (WMF) (*1), auprès duquel un dossier a été déposé en collaboration avec Les Amis du potager du Roi (cf. Pour plus de détails sur l’association et pour consulter le livre blanc : Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. La cartographie des parcelles agricoles et les services associés à Farmstar, GPS, SIG et robots : appliqués au semis ainsi qu’aux interventions de précision, Jardiner avec son smartphone : quelques applications, Service de l’arbre et des bois de la Ville de Paris : Connecté jusqu’au tronc, La 3D : pour concevoir et prévoir l’aménagement d’un espace, Internet au service de la santé des plantes, Smartjardin : La technologie au service de l’apprentissage dans les jardins de plantes médicinales et toxiques, Georges Truffaut : un entrepreneur et un chercheur digne de ses prédécesseurs, Le Potager du Roi : Entre passé et avenir, L’aventure de la biodiversité : de Ulysse à Darwin, 3 000 ans d’expéditions naturalistes, La serre de Bary : Un monument à préserver, Programme SaveBuxus pour la gestion des bioagresseurs du buis : bilan et perspectives, Jardiner « sans labour » Techniques et outils, La laitue : une large diversité enrichie par des espèces sauvages européennes, Xylella fastidiosa : désormais bien présente en France et plus largement en Europe, Semences orthodoxes et semences récalcitrantes : conséquences pour la survie des espèces. », Pour plus de détails sur l’association et pour consulter le livre blanc : www.amisdupotagerduroi.org, *1 https://www.wmf.org/project/potager-du-roi, *2 http://www.potager-du-roi.fr/site/potager/Calendrier-2019-des-evenements-publics__1.htm, *4 Voir aussi dans Jardins de France : https://www.jardinsdefrance.org/suppression-phytos-jardiniers-a-preparer/. Tél. Versailles: le Potager du roi est bel et bien en péril. Ce jardin potager est classé monument historique. Dans son ouvrage paru à titre posthume en 1690, Instruction pour les jardins fruitiers et pota­gers, Jean-Baptiste de La Quintinie propose au … En 1678, il entreprend la création du nouveau potager du roi, achevé cinq ans plus tard en 1683. *5 L’agroforesterie est un exemple de rétro-innovation en lien avec l’histoire du site. Ouvert sur le ciel, traversé par des lignes droites, cest un exemple accompli de lart du jardin français. Chef d’exploitation du Potager du Roi. La WMF (ou World Monuments Fund) a contribué à sa restauration en 1993[5]. Retour – Télécharger l’article au format PDF. It was created between 1678 and 1683 by Jean-Baptiste de La Quintinie, the director of the royal fruit and vegetable gardens. En 1873, l’École nationale d’horticulture est créée au Potager du Roi : on lui confère alors la responsabilité du jardin. On pourrait dire aussi que le Potager est porteur de l’image du roi. Grille du Roi entre le potager et la pièce d'eau des Suisses. Le nerf de la guerre est d’abord le financement. « Ils ont donc vieilli en même temps », regrette Antoine Jacobsohn, directeur du Potager du roi. Mme Christine Dufour c.dufour@ecole-paysage.fr. Le 17 mars 1670, Il est présenté par Colbert à Louis XIV qui le nomme « directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales », charge créée spécialement pour lui [8]. Voir plus d'idées sur le thème Potager du roi, Paysage, Jardins. Il s’étend sur 9 hectares. Potager du Roi, Versailles Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles (les travaux s'échelonnèrent de 1678 à 1683) pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. « Dans ce Potager, on cultive à la fois des légumes et des fruits. Elle a publié en mars 2019 un livre blanc pour l’avenir du Potager intitulé : Propositions pour un plan de restauration, de conservation et de valorisation du Potager du Roi. En 2019, une tribune du Figaro[7] inspirée par l'association des Amis du Potager du Roi dénonce une « gestion hasardeuse, l'air de friche du jardin, les murs effondrés et des squelettes d'arbres mourants ». Créé à Versailles pour Louis XIV, le Potager du roi est aujourd’hui administré par l’Ecole nationale supérieure de paysage. The Potager du roi (fr: Kitchen Garden of the King), near the Palace of Versailles, produced fresh vegetables and fruits for the table of the court of Louis XIV. Ils constatent aussi la mise en pratique de « méthodes dites biologiques hasardeuses », notamment vis-à-vis de la tavelure, et préconisent le ramassage et la destruction des feuilles de pommiers et poiriers à l’automne pour limiter l’inoculum primaire. Jardiniers En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. L’ENSP a aussi créé un club, le Cercle La Quintinie, s’adressant à des acteurs économiques, de toutes les tailles et secteurs, pour « participer à la restauration et à la valorisation du Potager du Roi. 01 39 24 62 11. Des travaux de maçonnerie importants, pour la construction de terrasses et de hauts murs, furent réalisés par l'architecte Jules Hardouin-Mansart[2]. Justine et Astrid vous diront, également, le plaisir qu’elles ont à promener, dans les allées du Potager, les nombreux visiteurs du Weekend des Saveurs ! Le verger Lelieur, et la cathédrale Saint-Louis, Le verger du Quatrième des Onze, pommiers et poiriers. Entre 1678 et 1683 il créera le jardin potager du roi . Le Potager du roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles (les travaux s’échelonnèrent de 1678 à 1683) pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Le potager du Roi est le jardin potager crée en 1683 au Château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de la Quintiny alors directeur des jardins royaux.D'une superficie de neuf hectares, le potager et le parc Balbi sont classés aux monuments historiques. ». Pourtant, lemplacement choisi, peu favorable à létablissement dun potager, nécessita des travaux importants. La capacité à faire venir le public sans le décevoir est aussi une ressource potentielle. Celle-ci devint par la suite l'École nationale supérieure d'horticulture (ENSH), transférée à Angers en 1995 (aujourd'hui l'INHP (Institut national d'horticulture et de paysage). Tél. Créé à Versailles pour Louis XIV, le Potager du roi est aujourd’hui administré par l’Ecole nationale supérieure de paysage. Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles (les travaux s'échelonnèrent de 1678 à 1683) pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Mais, si les avis divergent quant à sa gestion, tous veulent que ce lieu, classé monument historique en 1926 et inscrit depuis 1979 au Patrimoine mondial de l’Unesco, retrouve de sa superbe, en respectant le projet historique mais aussi en l’adaptant à notre époque. « Ce livre blanc ne prétend pas être la solution pour le futur du Potager du Roi mais plutôt une invitation au débat sur les enjeux de sa conservation. « Depuis le début, le jardin est une école », confirme le directeur du Potager. Statue au Potager du Roi de Jean-Baptiste de la Quintinie tenant un greffon et une serpette. 25 Dossier Le potager : saveur et beauté - Jardins de France 640 - Mars-avril 2016 Dessiné par la Quintinie, Directeur de tous les jardins potagers et fruitiers du roi, le Jardin Le reconstituer tel qu’au XVIIe siècle serait trahir son essence même, estime Antoine Jacobsohn, responsable du Potager. Placide Massey, un botaniste d’exception. C’est à la demande de Louis XIV que Jean-Baptiste de La Quintinie, alors directeur des jardins fruitiers et potagers royaux, réalisa entre 1678 et 1683 ce superbe jardin de production et d’agrément qui avait pour mission de fournir la table du roi. Au Potager du Roi, la sortie des plants (aubergines, courges et courgettes, piments et poivrons, tomates) a été retardée pour que le choc des nuits bien fraîches ne ralentisse pas durablement la reprise. » Il en est de même de l’organisation ou de la participation à de grands événements (*2),( *3). Dans un monde où les technologies de l'information et de la communication (TIC) semblent conquérir tous les domaines, du plus trivial (les jeux en ligne) au plus sérieux (la médecine par exemple), il aurait été surprenant que le jardin, occupation très prisée, voire passion d’une vie, ne soit pas, lui aussi, visé. La tondeuse robot est-elle une nouveauté ? Les maximes du jardinageLes quatre illustrations choisies représentent différents travaux des jardins. Il sera anobli en 1687. Un diagnostic, réalisé avec l’architecte en chef des monuments historiques, confirme la situation. Justine et Astrid vous diront combien « les carottes du Potager » sont douces à croquer ! Potager du roi. « Il y a eu une diminution du tonnage de fruits, due au vieillissement des arbres et à l’absence de traitements, explique Antoine Jacobsohn, la loi Labbé nous interdit toute utilisation des produits phytosanitaires de synthèse (*4). D’où divers essais et conduites mis en place, tels que l’agroforesterie (*5), qui consiste à associer ici les arbres fruitiers aux cultures annuelles ou à enherber sous les arbres, afin de réduire l’impact de la tavelure en amortissant les projections de spores dues à la pluie qui les disperse (méthode considérée comme inefficace par certains). L'effectif est réduit, en raison de la consigne de confinement, par mesure de prévention face au risque de contamination au COVID-19. Journaliste et membre du comité de rédaction de Jardins de France. Le potager du roi, qui possède un verger de quelque 5 000 arbres fruitiers (plus de 400 variétés différentes), produit bon an mal an environ 50 tonnes de fruits et 20 tonnes de légumes, dont une partie est vendue dans la boutique d'accueil. « L’objectif est d’attirer 100 000 visiteurs (payants et gratuits) contre 40 000 actuellement. 01 39 24 62 11 . Placide Massey naît à Tarbes en 1777. Le patrimoine arboré es… Pour mener à bien l’immense travail qu’exige le potager, le personnel est insuffisant. Pas question pour autant de les remplacer tous en même temps. Ce potager se compose d'une succession de petits jardins … Tél. La dernière modification de cette page a été faite le 23 novembre 2020 à 13:37. Il fallut en effet assécher le marécage préexistant « lÉtang puant » et remblayer le terrain avec une terre de bonne qualité provenant des collines d… Elle compte parmi les rares grilles d'origine. Il est également destiné à expérimenter et doit être à la pointe de la technique et de la recherche tout en ayant un rôle d’enseignement, rôle qu’il assure depuis le XIXe siècle et qui a fait sa renommée internationale », précise Chiara Santini. Le défi du siècle est de concilier alimentation et environnement urbain. M. François-Xavier Delbouis fx.delbouis@ecole-paysage.fr. Potager du Roi. C'est l'une des plus belles de Versailles. « Ce jardin est entouré de murs dont 15 % sont dans un état préoccupant. 49 relations. À l’origine, La Quintinie a conçu le Potager pour une meilleure production, tenant compte du contexte climatique de l’époque et de l’esthétique. Le Potager du Roi a été construit entre 1678 et 1683 par le jardinier et botaniste Jean-Baptiste de la Quintinie, à la demande de Louis XIV. Le 17 mars 1670, Il est présenté par Colbert à Louis XIV qui le nomme « directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales », charge créée spécialement pour lui. Plus de 30 espèces et 460 variétés fruitières ainsi que 70 espèces et 350 variétés légumières constituent … Ouvert au public, il abrite … La statue de la Quintinie veille toujours sur « son » potager (Photo Didier Plowy/Potager du roi) Ce potager a en effet été créé en 1683 au château de Versailles, près de la pièce d’eau des Suisses, pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de la Quintinie, alors « directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales ». L’association des amis du Potager du Roi, créée en avril 2016 et présidée par Michel Schlosser, se donne pour but de « collaborer à la revalorisation du Potager du Roi ». Jean-Baptiste de la Quintinie, statue au Potager du roi L'emplacement choisi, peu favorable à l'établissement d'un potager, nécessita … D’autres légumes se plaisent particulièrement bien dans le Potager, comme le fenouil, les épinards ou les blettes. Potager du Roi. En 1678, il entreprend la création du nouveau potager du roi, achevé cinq ans plus tard en 1683. « Depuis le début, le jardin est une école », confirme le directeur du Potager. Jardinier, responsable des cultures. « Un programme de renouvellement des plantations est en cours, avec 800 mètres linéaires plantés en 2018, dont 450 mètres en arbres fruitiers et 350 en arbustes. Les étudiants de l'ENSP perpétuent une longue tradition au Potager du roi. Le jardinier entre au service de Louis XIV et devient en 1670 le directeur de tous les jardins fruitiers et potagers royaux. Le Figaro répond aux dénégations des responsables de ce site historique «mal mené et malmené». Tél. Le Potager du Roi a été construit entre 1678 et 1683 par Jean-Baptiste de La Quintinie pour fournir la table de Louis XIV. Les derniers critiquent par exemple « l’abandon total de traitements, y compris ceux autorisés en agriculture biologique, conduisant à la mort de certaines variétés anciennes très sensibles ». Il revient également sur ses dialogues imaginaires avec Jean-Baptiste La Quintinie, le créateur du lieu, et nous donne un avant-goût de la visite qu’il proposera à l’occasion de Jardins ouverts. Depuis plus de trente ans, quelques bénévoles participent également à cet entretien. Il y a donc urgence à intervenir. Antoine Jacobsohn,adjoint au directeur de l'École nationale supérieure de paysage, en charge du Potager du Roi. et directeur de l'École nationale d'horticulture au début du 20e siècle, écrivait par exemple que la durée de vie d'un poirier au Potager du Roi était de 70 ans. En 1678, il entreprend la création de l'actuel Potager du Roi. ». Versailles: des Américains prêts à sauver le Potager du Roi. Parmi les techniques utilisées, l’enherbement plus esthétique aux yeux du public – © J.-F. Coffin Devenu un jardin urbain, il s'étend sur 9 hectares. Potager du roi (Le): Amazon.ca: David, Pierre, Mermet, Gilles, Willemin, Martine, Jacobsohn, Antoine: Books Abonnez-vous à la revue Jardins de France. Conçu pour fournir la table de Louis XIV en fruits et légumes, le Potager du Roi à Versailles est depuis ses débuts un lieu d’expérimentation et de diffusion des connaissances. Pierre David, Gilles Mermet et Martine Willemin, Dernière modification le 23 novembre 2020, à 13:37, École nationale supérieure d'horticulture, Institut national d'horticulture et de paysage, Liste des monuments historiques des Yvelines, Portail du jardinage et de l’horticulture, Portail des monuments historiques français, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Potager_du_Roi&oldid=176894861, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, une partie centrale consacrée à la culture des, répartis tout autour et clos de hauts murs, une douzaine (vingt-neuf à l'origine) de « chambres », jardins abritant des légumes, des petits fruits et surtout des. Le Potager du Roi a été construit entre 1678 et 1683 par Jean-Baptiste de La Quintinie, à la demande de Louis XIV. Les premiers, quant à eux, déplorent, par exemple, les replantations avec des espèces et des formes fruitières inadaptées. « Ils ont donc tous vieilli en même temps », regrette Antoine Jacobsohn, directeur du Potager du roi. Il s’étend sur 9 hectares. Le potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles (les travaux s'échelonnèrent de 1678 à 1683) pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste De La Quintinie, alors directeur des jardins royaux. Le Figaro répond aux dénégations des responsables de ce site historique «mal mené et malmené». « Tout est sacralisé : comme un jardinier cultive son jardin, le roi cultive et nourrit la France », ajoute Chiara Santini. Le monarque voulait un jardin à sa mesure ; Jean-Baptiste La Quintinie, « directeur des jardins fruitiers et potagers des maisons royales », y a répondu en imaginant un potager au plan simple et géométrique qui est vite devenu une référence. Parmi les techniques utilisées, le paillage avec du miscanthus plus esthétique aux yeux du public – © J.-F. Coffin, « Le jardin change continuellement en fonction des finalités, du contexte. Appeler E-mail Site internet. Les responsables du … Plus de 800 variétés de fruits et légumes ! Par Antoine Jacobsohn, Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi Dans la deuxième moitié du mois de septembre, les écarts de température se sont accentués avec quelques journées à plus de 30° et des nuits descendant à 7° ou 8° C. Durant le mois d'octobre, les écarts vont s'estomper et la pluie va devenir récurrente. Édito : les technologies, avenir du jardinier ? Ils ont jugé l’article « à charge » et décidé de répondre, point par point, aux critiques, à travers une conférence de presse. Antoine Jacobsohn, le directeur du Potager du Roi, Ici avec ses jardiniers, espère obtenir un financement du WMF pour rénover le Potager du Roi. ». 01 39 24 62 09. Un diagnostic, réalisé avec l’architecte en chef des monuments historiques, confirme la situation. Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi. », Mêmes réflexions pour les techniques culturales. Il y a donc urgence à intervenir. Le patrimoine arboré est vieillissant… », précise le rapport. Côté légumes, la production semble satisfaisante. », Le verger est vieillissant. Il est placé depuis 1976 sous la responsabilité de l’École nationale supérieure du paysage (ENSP), qui fut à l'origine une division de l'ENSH[6]. « Cent trente ans après les derniers grands travaux d’aménagement, le Potager du Roi est fragilisé, que ce soit au niveau des murs, des terrasses, des voûtes, du système de drainage et des serres », souligne Vincent Piveteau, le directeur de l’ENSP. Le potager du Roi et le parc Balbi font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 15 mars 1926[1]. L’état de ce lieu historique, créé en bordure du domaine du château de Versailles à partir de 1678, à l’époque de Louis XIV, interpelle. Ouvert au public, il abrite aujourd'hui l'Ecole nationale supérieure de paysage. Bien dans ma cuisine dans les allées du Potager du roi avec le génial Antoine Jacobsohn. L'emplacement choisi, peu favorable à l'établissement d'un potager, nécessita des travaux importants pour assécher le marécage préexistant, l'« étang puant », et remblayer le terrain avec de la terre de bonne qualité provenant des collines de Satory. Par Antoine Jacobsohn, Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi Le mois de mai, comme souvent, a subi des écarts de températures conséquents : entre 4°C et presque 30°C. Il s'étend sur 9 hectares. Le Potager du Roi à Versailles : patrimoine vivant et pépinière de jeunes paysagistes. 6 nov. 2014 - Jule paysage - Jardin du directeur. Un certain nombre de personnes extérieures s’inquiètent pour la survie du Potager, que ce soit les membres des Amis du potager du Roi, ou de nombreux ingénieurs horticoles, dont un groupe venu en visite au printemps 2018, tous très attachés à ce lieu historique.